Une entrée pour un menu

Jean-Michel Le Viol, président du Festival de Cornouaille, et Hubert Jan, président de l’Union des métiers et de l’industrie de l’hôtellerie (Umih) du Finistère, ont scellé, cette semaine, le partenariat qui unit les deux entités depuis l’an passé.

Pour la seconde année consécutive, l’Umih et le Festival fédèrent leurs compétences et intérêts communs pour « valoriser la gastronomie et les arts de la table à Quimper », à l’occasion du Festival de Cornouaille. Mais également promouvoir l’évènement et, aux dires d’Anne Cadiou, directrice de l’Umih, de « réconcilier les gens avec le Festival, ceux qui ceux qui fuient Quimper car ils ne peuvent circuler en centre-ville pendant les festivités ».

Jean-Marc Ferrand, cofondateur de Kerneko, le club d’entreprises du Festival de Cornouaille, avait ainsi initié, en 2017, une opération de promotion qui sera renouvelée du 15 juin au 27 juillet, avec 24 restaurateurs adhérents de l’Umih. « Pour tout menu supérieur ou égal à 12 € dans une crêperie, et 15 € dans les restaurants traditionnels, les clients se verront tamponner leur ticket et pourront retirer un billet d’entrée (valeur : 8 €) pour Kemper en Fête, le dimanche 29, jour du défilé ». L’an passé, dix restaurateurs avaient participé à l’opération pour 300 billets d’entrée offerts.

Restaurateurs et public : tous gagnants

« C’est une vraie valeur ajoutée », se félicite Jean-Michel Le Viol. « Pour les restaurateurs, tous situés dans le périmètre du Festival, mais également pour un public peu adepte de la galette-saucisse, qui préfère se poser pour déjeuner. Notre espace-restauration ne propose qu’un plat du jour », poursuit le président du Festival. Le menu labellisé Festival de Cornouaille se veut donc une alternative gourmande. Certains établissements joueront le jeu jusqu’au bout, en proposant des expositions ou une déco « Made in Festival », le temps de l’opération. Car les organisateurs, et Hubert Jan en premier lieu, n’ont pas souhaité imposer un menu-type, un thème choisi. « C’est à eux de savoir raconter une histoire, à travers leur menu du jour ».

Consulter la liste des restaurants partenaires.

Facebook