Lexique

Profitez du festival de Cornouaille pour faire vos premiers pas en langue bretonne !
Voici un petit lexique des mots les plus utilisés pendant le festival, complété par quelques expressions bretonnes…

Termes breton d’usage courant pendant le festival
Gerioù brezhonek a implijer alies e-pad ar gouelioù meur

Abadenn: le terme Abadenn désigne tout autant un spectacle, un concert, une émission (ex. de radio), un bon moment…
Abadennoù bugale: Ateliers et spectacles pour les enfants
Abadenn Veur: « Grand Spectacle » qui réunit les danseurs et sonneurs du festival de Cornouaille sur la grande scène de la Résistance.
Bagad (-où): Le Bagad est une formation de sonneurs (musiciens) composée de trois groupes d’instruments : cornemuses, bombardes et percussions. Ce nom désigne à l’origine l’équipage d’un bateau (Bag).
Binioù: Instrument à réserve d’air en poche, réglé par des bourdons. Le biniou breton ou petit biniou (binioù bihan ou binioù kozh) n’en possède qu’un. Le grand biniou (binioù-bras) ou cornemuse écossaise en est équipé de trois qui se portent sur l’épaule. En Bretagne, le biniou accompagne généralement la bombarde.
Biniaouer (-ien): Sonneur de biniou.
Bombard: Bombarde. Hautbois rustique à pavillon évasé, d’où son nom médiéval. Le talabarder est le joueur de bombarde.
Borledenn: Femme du pays de Quimper, du nom de la coiffe portée traditionnellement.
Breizh: Bretagne.
Breizh-Izel: La Basse-Bretagne, partie où se parle traditionnellement la langue bretonne, à l’Ouest d’une ligne Plouha/Vannes. À l’Est de cette ligne se trouve la Haute-Bretagne (Breizh-Uhel) où se parle le Gallo, langue romane d’oïl.
Brezhoneg: Langue bretonne.
Bro (-ioù): Pays. Les broioù sont des terroirs, pouvant se recouper les uns les autres selon des caractéristiques humaines, géographiques, culturelles ou linguistiques.
Bugale: Enfants (sing. Bugel, sadorn ar Vugale : le samedi des enfants)
Dañser (-ien): danseurs ou koroller(-ien)
Fest-Noz (Festoù-Noz): « Fête de Nuit ». Bal breton sous la forme de fête pratiquée après les travaux dans un cercle restreint (famille, voisins, village). Remis au goût du jour dans les années 50 par Loeiz Ropars, le fest-noz s’est diversifié. En se répandant dans toute la Bretagne à partir des années 70, il a permis un brassage des airs et des danses.
Giz (-ioù): Mode. Désigne les différents types de costumes bretons répartis par terroir ou bro.
Glazik: « Petit bleu ». Désigne à la fois le pays de Quimper et ses habitants, de la couleur du vêtement traditionnel de la région. La femme est appelée Borledenn.
Gouelioù Meur Kerne: Festival de Cornouaille. Littéralement « Grandes Fêtes de Cornouaille »
Gouren: Lutte bretonne. Art martial pratiqué en Bretagne. Lutteur se dit gourener (-ien).
Gwerz (-ioù): Chant de complainte ou dramatique.
Kan ha diskan: Chant à répondre en breton
Kelc’h(-ioù) keltiek: Cercle celtique. Ensemble de danseurs bretons, parfois accompagnés de musiciens ou chanteurs.
Kemper: Nom breton de Quimper qui signifie confluent. L’Odet, le Steïr et le Frout se croisent à Quimper.
Kouign Amann: « Gâteau de beurre ». Spécialité des pâtissiers de Douarnenez et de Locronan.
Krampouezh: Crêpes. (singulier Krampouezhenn). Elles peuvent être de blé noir (gwinizh du) ou de froment (gwinizh gwenn).
Penn ar Bed: « Bout du monde, tête du monde », c’est le « Finis terrae » breton. Penn ar Bed et Finistère sont devenus les noms d’un département à la pointe du monde.
Penn-soner: Sonneur en chef d’un bagad.
Soner (-ien): Musicien, sonneur (de biniou ou bombarde).
Skol-veur hañv: Université d’été. Celle du Festival de Cornouaille se déroule toute la semaine et a pour but de présenter par des conférences un domaine particulier de la culture bretonne.
Talabarder (-ien): Désigne le sonneur de bombarde.

Expressions courantes
Gerioù pemdez

Les lettres c’h se prononcent plus ou moins comme l’allemand Bach et l’espagnol jota.
La lettre g est toujours dure.
Brav an amzer: Il fait beau. [brao an amzer]
Degemer mat !: Bienvenue !
Deomp dezhi !: Allons-y ! [dom déi]
Diwall !: Attention !
Kenavo: Au revoir (lit. Jusqu’à ce que soit)
Ken warc’hoazh: A demain
Mat eo: C’est bien, c’est bon. [mad é]
Mar plij: S’il vous plaît
Mont a ra (mat) ?: Ça va (bien) ? On y répond par la même expression.
Ped eur eo ?: Quelle heure est-il ? [ped eur é]
Salud dit / deoc’h: Salut à toi / à vous
Trugarez: Merci. (ou mersi bras : grand merci)
War raok !: En avant !
Yec’hed mat !: Santé !

Facebook